. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

La maladie de Lyme et hyperbare

Qu'est-ce que l'hyperbare peut faire pour vous ?

L’UIRB valide des études démontrant que la Borrélia Burgdorferi, une bactérie en anaérobie, ne peut survivre sous une pression atmosphérique de 160 mm HG à 21% d’oxygène.

Des statistiques de guérison significatives !

Conséquemment, en complément aux antibiotiques prescrit pour la maladie de Lyme, l’oxygénothérapie hyperbare base pression est un incontournable pour obtenir un bien-être accrue.

LA MALADIE DE LYME

D’après des études validées par l’UIRB (University Institutional Review Board), il a été démontré que la Borrélia Burgdorferi est une bactérie en anaérobie, ou plus précisément microaérophyle. En d’autres mots, la bactérie ne peut survivre, ni être transmise à l’air dont la pression atmosphérique est de 160 mm HG, avec 21 % d’oxygène.

Conséquemment, en complément aux antibiotiques prescrit pour la maladie de Lyme, l’oxygénothérapie hyperbare est un incontournable pour obtenir un bien-être accrue.

DES STATISTIQUES DE GUÉRISON SIGNIFICATIVES

En dehors de son rôle anti-infectieux, l’oxygénothérapie hyperbare base pression stimule l’action des polynucléaires neutrophiles sur les tissus atteints par la maladie de Lyme ce qui aide à la synthèse du collagène et des fibroblastes ainsi qu’à l’épithélialisation des zônes infectées pour stimuler la cicatrisation.

Les personnes atteintes de la maladie de Lyme qui utilisent des produits d’oxygénothérapie hyperbares base pression verront  une amélioration/augmentation de leur énergie général, un soulagement de la douleur et une restauration de leur fonction cognitive. Les séances permettrons également aux organes et aux glandes de fonctionner en milieu optimal pour une cicatrisation et récupération plus rapide en agissant sur l’ischémie tissulaire ; qu’elle soit de cause vasculaire, toxique, infectieuse ou traumatique.

Les séances hyperbares base pression facilitent aussi l’élimination des toxines et formes d’impuretés qui nuisent à l’organisme. Le système immunitaire ainsi fortifié sera en mesure de mieux remplir ses fonctions.

Il est important de noter que certain cas de réaction Jarish-Herxheimer ou Herxing, une réaction inflammatoire  de l’organisme, a été recensé chez des personnes atteintes de la maladie de Lyme. Selon les spécialistes, cette répercussion sur le système serait due à la libération de toxines de la bactérie Borrélia Burgdorferi détruites lors des séances hyperbare. Celles-ci se retrouvant en trop grande quantité pour la rapidité d’élimination corporelle. Il est conseillé d’arrêter l’hyperbare et de consulter votre médecin. Des séances plus espacées pourraient aussi s’avérer être bénéfiques pour laisser le temps au corps de mieux s’adapter.

Nous vous avons trouvé un site internet sur la maladie de Lyme des plus intéressants. Il est rempli d’informations diverses et saura vous donner un bon coup de pouce dans vos recherches et démarches. (voir plus bas)

_________________________________________________________________________

ATTENTION ! MENTION LÉGALE

L’information retrouvée sur ce site internet n’a pas été officiellement évaluée et approuvée par  toute autorité compétentes. Aucun diagnostic, traitements ou remèdes, n’est offert par ce site ou l’un de ses administrateurs. Nous tenons à préciser que nous ne sommes pas médecins et que les informations et étude relaté sur ce site internet n’est partagé qu’à titre informatif. Il vous est fortement recommandé de consulter un médecin avant de prendre des mesures concernant l’utilisation d’une chambre hyperbare. Toute personne prenant de la médication, ayant une condition médicale spéciale, toute femme enceinte ou qui allaite, devrait consulter son médecin.