Le 25 octobre 2019, Santé Canada à émis un avis concernant les chambres hyperbares. Je voulais prendre quelques instants pour vous donner mon humble opinion personnelle sur le sujet.

Étant un très grand « fan » de l’hyperbare, j’avoue que je n’irais pas avec le dos de la cuillère ! Je dois être claire sur un point très important : tout cet article n’est un texte d’opinion, vous en faites ce que vous voulez ! Faites vos propres recherches et forgez-vous votre propre opinion sur la chose. Santé Canada à sa raison d’être dans beaucoup de points, MAIS dans quelques autres, on peut parfois sentir la « manigance » ou du moins trouver qu’il y a des choses d’illogiques.

Résumons toute cette grosse mixture, disons que Santé-Canada à INTERDIT toute compagnie canadienne de VENDRE des produits hyperbares à parois souples NON-HOMOLOGUÉ. À partir de là, on pourrait être tenté de se dire 2 choses : 

Primo, les compagnies ne peuvent plus vendre, pas de trouble pour pouvoir en bénéficier, on n’a qu’à louer ?? NON ! Au canada, vendre, prêter, louer selon la loi c’est la même chose !! Logique ? Moi je trouve que non, mais c’est mon avis personnel !

Deuxio, les compagnies canadiennes n’ont qu’à faire homologuer leur produit et le tour est joué ! NON ! Dans les faits, Santé-Canada demande une homologation qui n’existe pas encore au Canada. J’ai parlé avec plusieurs fabricants et on me dit que lorsqu’ils demandent aux autorités compétentes de leur fournir plus de détails sur ce qu’ils veulent, c’est silence radio !

J’ai moi-même appelé chez Santé Canada et personne, personne ne peut répondre aux questions. Il est même impossible de savoir qui à rédiger l’avis. J’ai même eux vent que le Docteur Pierre Marois de l’hôpital Ste-justice de Montréal au Québec, sommité dans le domaine de l’hyperbare au canada et pionnier des recherches concernant l’hyperbare et la paralysie cérébrale, à écrit au gouvernement pour leur signifier « l’incohérence » de leur avis…

Entrons donc dans le vif du sujet ! Que dit ce fameux avis outre le fait qu’ils interdisent la vente des chambres hyperbares flexible ?

LE TITRE ACCROCHEUR : « Les enceintes hyperbares à parois souples non homologuées peuvent présenter de graves risques pour la santé »

L’avis parle de 4 points principalement on y dit : 

« L’utilisation des enceintes hyperbares à parois souples comporte les risques suivants :

• incendie ou explosion résultant d’une décharge électrostatique à l’intérieur d’un environnement à concentration d’oxygène élevé;

• propagation de maladies par contamination croisée entre les utilisateurs;

• dommages aux oreilles, aux yeux, aux sinus, aux poumons et aux dents;

• modifications du taux de glycémie.

Le risque d’incendie est considérablement accru lorsque l’appareil est utilisé en combinaison avec un dispositif de concentration d’oxygène. »

Décortiquons le tout ensemble pour bien comprendre. 

« Incendie ou explosion résultant d’une décharge électrostatique à l’intérieur d’un environnement à concentration d’oxygène élevé » a mon avis, c’est faux. Le concept d’une chambre hyperbare portable flexible est basé sur une pressurisation d’air ambiant. L’augmentation de l’oxygène dans ce type de chambre a lieu principalement au niveau plasmique et de façon biologique. Cet aspect concerne plus les modèles hyperbares de type-hôpital qui utilise l’oxygène pur dans l’air ambiant de la chambre hyperbare.

« Propagation de maladies par contamination croisée entre les utilisateurs » Argument bidons concernant plutôt les chambres d’hôpital utiliser par plusieurs personnes par jour comme dans les hôpitaux. Entre vous et moi, lors de l’achat d’une chambre hyperbare à parois souple neuve, le risque est plus que faible fois faible !? Et pour les modèles qui étaient loués auparavant, elles étaient bien nettoyer et désinfecter entre chaque location par les compagnies. Il existe des produits spécialement conçus utilisés dans les hôpitaux et aux États-Unis par les compagnies qui louent des chambres chez les gens.

« Dommages aux oreilles, aux yeux, aux sinus, aux poumons et aux dents » dans les faits, outre les risques de douleur aux oreilles, pour tous les autres arguments de cette phrase, il est pratiquement impossible à 99,999999% d’avoir ce genre de problème à des pressions inférieur à 1.4 ATA, puissance maximale que des modèles flexibles peuvent atteindre en Amérique. Pour ce qui est des oreilles, il faut seulement savoir comment bien « requalibrer » la pression dans nos oreilles et de prendre notre temps pour ne pas se faire mal.

« Modifications du taux de glycémie. » Même genre de phrase que la précédente, dans des pressions faibles comme 1.3 ou 1.4 ATA. Il est très rare de voir ce genre d’effet. Et de toute façon, la plupart des distributeurs de chambre hyperbare canadien et américain interdisent l’utilisation de leurs produits par des gens comme les diabétiques.

Finalement, il y a l’affirmation suivante : « Le risque d’incendie est considérablement accru lorsque l’appareil est utilisé en combinaison avec un dispositif de concentration d’oxygène. » Voilà LE seul argument sur lequel je ne peux me prononcer officiellement. Il est vrai que si on ajoute un concentrateur d’oxygène, on n’augmente alors la concentration d’oxygène dans l’air ambiant de la chambre… Mais est-ce que cela suffirait à augmenter suffisamment le tout pour les risques d’incendie augmente ?? Aucune idée ! 

Ce que je sais c’est qu’à ma connaissance malheureusement, plusieurs compagnies canadiennes et surtout québécoises semblaient pousser la location de concentrateur d’oxygène lors de la location d’unité hyperbare. Ce qui est déplorable c’est qu’elles le faisaient pour offrir une « plus-value » sur d’autres distributeurs qui ne voulait pas offrir de concentrateur pour des questions de sécurité. À partir de là, on peut voir quelle compagnie était là pour les bonnes raisons VS celle qui n’était là que pour faire de l’argent au détriment de la sécurité du client.

En conclusion, comme spécifier plus haut, cet article est un texte d’opinion. Faites-vous vos propres idées et recherches. Espérant avoir pus éclairer un peu vos l’antenne concernant ce drôle d’Avis de Santé-Canada !!