5 choses à savoir lorsque l’on magasine une chambre hyperbare.

 

Et voilà, vous êtes enfin prêt pour l’achat d’une chambre hyperbare. Vous commencez à faire vos devoirs, vous réalisez que ce n’est quand même pas une pizza à 20$ que vous magasinez, mais bien une machine qui joue dans les 20 000$ ! Et sur internet, c’est la jungle en ce qui a trait au domaine de l’hyperbare. L’angoisse s’empare alors de vous ! Comment faire le bon choix? Que devons-nous prendre en considération? Prix, la qualité, votre santé ?? Parfois un 2000 à 3000$ sur un achat de 20 000$ peut faire toute la différence, oui sur votre porte-feuille, mais surtout sur votre santé. Vous voulez acheter une chambre ? Cet article de blog vous donnera une bonne piste !

 

1- LE PRIX

 

 

Ce qui est dommage dans le domaine hyperbare c’est que la première chose que les gens regardent, c’est le fameux prix. Mais attention, le prix devrait être secondaire versus ce qui importe le plus, votre santé. On ne devrait jamais mettre le prix comme premier critère lors de l’achat d’une chambre hyperbare. DES CHAMBRES À BAS PRIX SONT SOUVENT SYNONYMES DE BASSE QUALITÉ. Que ce soit pour une location ou un achat, trouvez des gens pour vous aider à mettre des systèmes de financement et levé de fond en place si l’argent manque. De plus, dans la plupart des cas les gens qui louent une chambre se voient remettre un crédit pouvant aller jusqu’à 100% de leur location sur un futur achat de chambre hyperbare neuf. Si votre vendeur ne vous crédite pas votre location ou vous crédite un montant moindre, continuer de magasiner! Plusieurs offrent non seulement 100% du montant créditable sur un futur achat de chambre hyperbare neuf, MAIS en plus il vous donne le temps d’y penser en gardant votre crédit jusqu’à 1 an ou 2 ans ! MÉFIEZ-VOUS DES VENDEURS À PRESSION qui vous force quasiment à acheter après la location en prétextant des idioties comme « le prix va monter le mois prochain » ou  « votre crédit de location sur achat est valable maintenant sinon il sera trop tard. » Si c’est le cas, fuyez ce vendeur ! Il ne vend pas des chambres hyperbares pour la bonne raison et se fou carrément de votre santé !

 

2- TYPE DE CHAMBRE.

 

2 grands types de chambres hyperbares ont vu le jour dans les dernières années. Le modèle cylindrique couché et le modèle en forme de tente. Laquelle me convient ? Voici les pour et les contres des 2 types : (pour plus de détails voyez notre page : TYPE DE PRODUITS HYPERBARES)

 

      Modèle cylindrique : Avantage : Nous pouvons être couchés et il y a maintenant même des modèles qui permettent par leur diamètre (comme la hyperneo X40 par exemple) d’être couché OU assis confortablement. 2 ou 3 personnes peuvent aisément y être. De plus, seules les chambres hyperbares cylindriques peuvent atteindre une pression de 1.4 ATA, chose que tous les modèles tentes à ce jour ne peuvent atteindre. Inconvénient : la longueur de 7’ à 8’ nécessite un peu plus de superficies au plancher et la grande versatilité de prix et produits qui fait que le client peut facilement se perdre !

 

      Modèle tente : Avantage : Nous pouvons être assis dans la chambre et même entrer une chaise. Inconvénient : avec son diamètre trop petit à la base, il est difficile de s’y étendre confortablement. Il est important de noter que si la pression dans la chambre hyperbare est suffisante, une personne sur 2 s’assoupira et voudra se coucher pour s’endormir alors ce modèle est peu pratique dans ce cas.

 

3- VENDEUR OU CONSEILLER ?

 

 

Qu’elle ait la différence entre les 2 ? Bien sûr au final, les 2 doivent apporter du pain sur leur table, MAIS l’approche  «vendeur»  est beaucoup plus agressive que l’approche « conseiller ». Le vendeur tentera à tout prix de vous vendre n’importe quoi qui ne correspondra pas nécessairement à vos besoins. De plus, le « vendeur » fera la promotion souvent par des prix plus bas et des bonbons inutiles (comme un concentrateur d’oxygène plus souvent qu’autrement inutile selon la pathologie) pour arriver à ses fins. Sachez que quelqu’un de bienveillant ne mettra pas l’emphase seulement sur le prix comme argument de vente. Il exposera tous les types et sera honnête dans leur explication.

 

MÉFIEZ-VOUS DES VENDEURS  À RABAIS! Si un vendeur d’automobiles essaie de vous vendre son meilleur produit en le comparant à une Porche allez-vous le croire ? Non. Pour l’achat d’une chambre hyperbare, c’est la même chose. Si le prix est anormalement bas comparé aux autres et que le vendeur vous jure que c’est aussi bon que les autres produits avec les mêmes matériaux, posez-vous de sérieuses questions sur la vivacité du vendeur et du produit. Gardez en tête qu’un produit manufacturé au Québec en entier ne pourra jamais rivaliser avec des produits importer de la chine ou l’Inde par exemple et les produits de chine ou de l’Inde sont très souvent synonyme de piètre qualité.

 

Un bon « conseiller » lui, saura vous aider à prendre la bonne décision. Est-ce un achat qu’il vous faut ou tout simplement une location au final ? Avez-vous besoin de renseignements spécifiques, de recherches scientifiques ? Pour adresser quel type de problème ? Quel protocole vous convient ? N’oubliez jamais qu’il est question de votre santé! Trouvez une compagnie qui priorise l’approche « conseiller », car l’important est de trouver ce qu’il y a de mieux adapté à VOS besoins! Pas ceux du vendeur… $$$

 

4- LA QUALITÉ DES MATÉRIAUX

 

Vous devriez d’abord et avant tout vous soucier des matériaux utilisés pour la conception de la chambre hyperbare. Lorsque nous sommes dans un environnement hyperbare fermé, nous respirons directement les microparticules que la chambre,  les tuyaux et les moteurs pourraient émettre. Soyez extrêmement prudent! Comme il n’existe malheureusement encore aucune réglementation dans le domaine des chambres hyperbare flexible, n’importe qui peut dire et vendre n’importe quoi !

 

Voici divers points extrêmement importants à considérer lors de votre vérification des matériaux :

 

        La membrane : Il existe au moins une douzaine de types de membrane blanche et le problème c’est qu’à première vue elle se ressemble tous ! Soyez prudent avec les membranes de Polychlorure de vinyle (PVC) que certaines compagnies utilisent sans aviser les gens. Certaines membranes offrent des micros pellicules, qui protège de la dégradation, car il faut savoir une chose, l’oxygène finit tôt ou tard par « user » le matériel. Une moins bonne membrane pourrait créer des effets de vapeur toxique à moyen et long terme (phénomène ‘’off-gaz’’) dans la chambre et vous empoisonner sournoisement et lentement. De plus, une dégradation peut affaiblir la toile et celle-ci peut finir par se déchirer prématurément. Il y a également différente épaisseur. Mais on parle ici de micro mm, ce qui veut dire qu’encore une fois, à l’œil nu ce n’est vraiment pas facilement détectable. 2 seules choses deviennent alors de bons indicateurs de qualité du produit. Un, la renommer du produit (existe-t-il depuis des années, est-ce un produit qui a fait ses preuves dans le temps) et 2, LE PRIX ! Souvenez-vous qu’un prix moindre = une moindre qualité à coup sûr ! Même si le vendeur dit que c’est exactement la même chose et que le prix est 5000.00$ moins cher !?

 

        Le compresseur : La puissance des moteurs qui offre un bon rendement est toute aussi importante. Est-ce un gros moteur de grade commercial suffisant pour offrir un rendement pendant des années ou de petits moteurs qui ne peuvent opérer seuls pour arriver à offrir un bon rendement ? Un moteur à 100$, 1000$, 2000$, ou 3000$ ? Toutes ces questions font LA différence sur le prix du produit. La moitié des compagnies utilise des compresseurs à 100$ chaque non adapté pour l’hyperbare et créant à long terme des microparticules de métaux lourds dans l’air qui sont extrêmement toxiques! Aucun vendeur, je vous l’assure, ne se vantera de cette contrainte.

 

      Les tuyaux : Sont-ils vraiment de grade laboratoire ou pharmaceutique ? Plusieurs prétendent que oui, mais encore une fois, visuellement un tuyau bas de gamme vous semblera identique à un de grade pharmaceutique… Des tuyaux de mauvaise qualité peuvent eux aussi produire des effets de vapeur toxique (phénomène ‘’off-gaz’’). Ce n’est vraiment pas évident, mais soyez vigilant !

 

5-SERVICE APRÈS-VENTE

 

La confiance avant, pendant et surtout après la vente est importante ! Après votre installation, est-ce que la compagnie avec qui vous aurez fait affaire va vous traiter comme un numéro ou vous aurez droit au même service V.I.P pendant votre phase de magasinage? Difficile à évaluer… Pour la portion de service après-vente, la seule façon est d’y aller avec le bouche-à-oreille ou encore mieux, votre instinct… c’est une question de feeling !

 

Souhaitant vous avoir éclairez un peu sur ce domaine fascinant qu’est l’hyperbare. Vous avez des questions ou vous désirez en savoir plus  sur le domaine des chambres hyperbares ? Visitez notre site ! hyperbare.info.